Entretien

Le rosier est une plante qui ne demande pas de grands efforts d’entretien. Cependant, suivre ces quelques conseils vous permettra d’avoir de belles floraisons et de garder vos rosiers de nombreuses années.

Au printemps / été

  • Arrosage

Les rosiers sont des plantes qui résistent plutôt bien à la sécheresse, du fait de leur système racinaire bien développé.
Cependant, en cas de temps chaud et sec, il est préférable de leur apporter de l’eau. Un arrosage abondant au pied des rosiers toutes les 2 semaines est souvent suffisant. Si besoin, en terres très légères et drainantes, effectuez un arrosage plus fréquent. Dans l’idéal, évitez de mouiller le feuillage afin de limiter le risque de développement de maladies.
L’apport d’un paillage au printemps au pied des rosiers permet de limiter les pertes en eau et les besoins d’arrosage, en maintenant l’humidité du sol.


  • Suppression des drageons et des fleurs fanées

Il peut arriver que des drageons apparaissent à la base de la plante. Il s’agit de pousses issues du porte-greffe et non du rosier greffé. Il est nécessaire de les arracher ou de les couper le plus possible au ras de la souche.
Couper les fleurs fanées sur un rosier a un double intérêt : d’un part esthétique, d’autre part cela favorise les nouvelles floraisons des variétés remontantes. Pensez donc tout au long de la période de floraison à couper régulièrement les fleurs fanées et une partie de tige en dessous (coupez juste au-dessus de la première feuille complète sur la tige).


  • Amendement et désherbage

Pensez à sarcler/biner régulièrement au pied des rosiers afin d’empêcher l’installation de mauvaises herbes et d’ameublir le sol. Vous pouvez effectuer un apport d’engrais au cours de la période de floraison, en juin/juillet.
Le paillage permet également de limiter le développement des mauvaises herbes.

  • Taille des variétés non remontantes

(Voir plus bas chapitre sur la taille)


À l’automne / hiver

  • Taille de nettoyage

En fin de période de floraison, en début d’hiver, couper environ 1/3 de la hauteur des rameaux permet de maintenir une certaine esthétique des rosiers pendant la période hivernale.

  • Protection contre le froid

À l’automne, pensez à butter vos rosiers, afin de maintenir le point de greffe sous la terre et le protéger ainsi du gel. Dans les régions sujettes aux fortes gelées, il est possible de protéger les rosiers tiges par un voile d’hivernage.

  • Entretien du sol

En sortie d’hiver, après la taille des rosiers, un bêchage léger au pied des rosiers est recommandé, accompagné d’un apport d’engrais adapté aux rosiers.


La taille

On attend généralement la fin de l’hiver (de mi-février à fin mars selon les régions) pour tailler les rosiers. La taille a pour but de favoriser le développement harmonieux et équilibré de la plante, en éliminant les bois morts et en raccourcissant ceux qui vont se développer. L’opération ne sera pas tout à fait le même selon le type de rosier concerné.

  • Taille des rosiers buissons et rosiers tiges

Procédez à l’élimination du bois morts et des branches trop chétives ou mal placées.
Supprimez environ les 2/3 de la longueur des branches. Pensez à laisser 3 bourgeons sur les rameaux faibles, un peu plus sur les rameaux plus vigoureux.
La taille des rosiers non remontants doit s’effectuer tout de suite à la fin de la floraison, en laissant une hauteur de tige plus importante, environ 60cm.
Les rosiers buissons à fleurs groupées peuvent être taillés plus bas (15 à 20cm du sol) que les rosiers à grandes fleurs (25 à 35cm).


  • Taille des rosiers grimpants

Taillez les rosiers grimpants non remontants juste après leur floraison (fin juillet).
Supprimez les bois morts et les branches trop chétives, et palissez les branches que vous souhaitez conserver. Taillez les branches en coupant toutes les inflorescences à quelques centimètres de la branche principale d’où elles sont issues.
L’opération est la même, mais en fin d’hiver, pour les rosiers grimpants remontants.


  • Taille des rosiers paysagers

Les rosiers paysagers (arbustifs et couvre-sol) ne demandent pas à être taillés tous les ans. Tous les 3 à 4 ans, coupez les rameaux les bois morts et les rameaux les plus anciens, afin de favoriser la pousse de nouveaux rameaux et ainsi rajeunir la plante pour conserver de belles floraisons. Chaque année, vous pouvez égaliser légèrement les rameaux pour assurer une harmonie de développement à la plante.